Grosseto

En naviguant sur le portail suivant, vous pourrez accéder à tout moment aux fonctions de facilitation d'accessibilité, telles que la navigation au clavier, la lecture de page ou l'augmentation du contraste des couleurs, en appuyant sur le bouton avec l'icône d'accessibilité en haut à gauche :

Le projet GRITACCESS financé dans le cadre du PC IFM 2014/2020 (Collectivité Territoriale de Corse -chef de file) est un projet stratégique qui est le fruit de la collaboration entre 15 partenaires des 5 régions de l’espace transfrontalier (Ligurie, Toscane, Sardaigne, Corse et Région Sud). Cette collaboration a créé le concept d’un Grand Itinéraire Thyrrénien (GIT), qui doit être construit pour favoriser la création d’un système innovant d’accessibilité au patrimoine naturel et culturel, grâce également à de nouvelles technologies de la communication.

L’une des actions pilotes réalisée par la Ville de Grosseto et la Région Toscane concerne l’identification de parcours d’accessibilité physique et virtuelle au Musée Archéologique de Grosseto, identifié comme nœud du GIT à travers un plan spécifique. Réalisé avec une technologie Kimap, le plan montre le niveau de praticabilité pour les touristes qui se déplacent en chaises roulantes ou en scooter et la description de plusieurs itinéraires pour atteindre et parcourir le centre de la ville en mettant en évidence les points d’intérêt jusqu’au Musée Archéologique.

Les données pour réaliser le plan ont été relevées et géoréférencées en sondant la qualité du terrain dans un itinéraire parcouru avec une chaise roulante mue par un moteur électrique.

Plus précisément, il décrit l'itinéraire recommandé pour rejoindre le centre-ville depuis la gare, la promenade sur les remparts de Médicis et l'itinéraire de la ville pour visiter, entre autres, le musée archéologique et la cathédrale.

Attention:
veuillez noter que les cartes créées à l'été 2019n'indiquent pas la présenced'obstacles temporaires (sites de construction, travaux, etc.).

5 km

De routes cartographiées

34

Points d'intérêt

Légende

GREEN

CHEMIN FACILEMENT ACCESSIBLE À TOUT TYPE DE SOUTIEN

YELLOW

CHEMIN FACILEMENT ACCESSIBLE AUX SUPPORTS ÉLECTRIQUES

1

DE LA GARE AU CENTRE HISTORIQUE

2

REMPARTS DES MÉDICIS

3

CASSERO SENESE

4

MUSÉE D’HISTOIRE NATURELLE DE LA MAREMME

5

ÉGLISE DE SAINT PIERRE

6

MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE ET D’ART DE LA MAREMME

7

ÉGLISE DE SAINT FRANÇOIS

8

CATHÉDRALE S. LORENZO ET PIAZZA DANTE

À la sortie de la gare, continuez tout droit jusqu'au premier virage à droite, Via Mameli; prendre la rue sur le trottoir de droite sur 250 mètres, jusqu'à traverser Viale Giacomo Matteotti; traverser la rue, tourner à gauche et marcher pendant 300 mètres le long du côté droit de l'avenue jusqu'à arriver à Piazzale Fratelli Rosselli; au rond-point, prenez Via Oriana Fallaci, la deuxième route, et suivez-la sur le trottoir de droite jusqu'à Corso Carducci, où vous entrez après 100 mètres dans le cercle des remparts; Tourner à droite et après une courte montée, vous arrivez sur la promenade sur le remparts Medicee, une route circulaire, sur un terrain en terre facilement praticable. après un peu plus d'un kilomètre, environ trois quarts du circuit à droite est le Cassero Senese; retournez sur la promenade qui se termine lorsque vous revenez sur Corso Carducci.

Après quelques mètres le long de Corso Carducci vous arrivez à l'église de San Pietro; continuez le long du Corso Carducci jusqu'à Via Cairoli, vous tournez à gauche jusqu'à ce que vous rencontrez Piazza Beccarini où se trouve l'entrée du Musée Archéologique et l'Art de la Maremme; retour sur la Via Cairoli que vous continuez à aller à la Piazza San Francesco, avec l'église du même nom; Revenez sur Via Cairoli jusqu'à ce que vous reveniez sur Corso Carducci où vous tournez à gauche. suivez le Corso sur 200 mètres jusqu'à la Piazza del Duomo où se trouve la cathédrale de San Lorenzo; Continuez sur Via Bettino Ricasoli jusqu'à Via Mazzini, la troisième rue à gauche, puis tout de suite après Via Aurelio Saffi. Ici, vous passez sous les murs des Médicis jusqu’à environ 400 mètres plus loin, au sixième virage à gauche, Via delle Carceri; tourner à gauche jusqu'à Strada Corsini où sur la gauche, il y a le musée d'histoire naturelle de la Maremme.

Description des points d'intérêt

En sortant de la gare de Grosseto, vous arrivez sur la place qui est située devant et vous êtes accueillis par la statue du « Buttero » [en fr., conducteur de bétail], symbole du territoire de la Maremme ; continuez dans la direction sud vers le centre historique. 

La place ne présente pas de problèmes d’accès particuliers, et de là, prenez Via Mameli en restant sur le côté droit du trottoir. Au bout de Via Mameli, prenez Via Matteotti (à gauche) toujours en restant sur le côté droit du trottoir car il est plus large et moins difficile. 

En continuant sur via Matteotti, vous arrivez Piazza Rosselli, et de là, restez sur le trottoir à droite pour ensuite prendre Via Fallaci, qui vous conduit à l’entrée nord du centre historique où commence la rue  “Corso Carducci”.

Une fois arrivés Corso Carducci, à l’entrée du centre historique, tournez tout de suite à droite en prenant Via Mazzini ; quelques mètres plus loin, vous trouvez une côte en pente légère qui vous conduit le long de la promenade panoramique sur les remparts des Médicis. Le parcours se développe presque exclusivement sur une superficie non asphaltée mais plate, parfaitement accessible aux appareils de mobilité électriques et, en présence d’un accompagnateur, également aux appareils de mobilité manuels. 

Les remparts des Médicis que l’on peut voir aujourd’hui sont le résultat de travaux de maçonnerie importants, réalisés entre 1575 et 1593 et qui ont porté à la démolition des vieux remparts médiévaux (dont il ne reste aujourd’hui que la vieille porte, la « Porta Vecchia » ). Jusqu’en 1757, il existait un fossé rempli d’eau le long des côtés externes des remparts et, en 1855, le Grand-duc Leopoldo II fit démolir une grande partie des postes de garde situés sur les bastions, anoblissant ainsi l’aspect de tout le circuit des remparts qui fut transformé en une promenade publique arborée et mis à disposition des habitants de la ville.

Lorsque vous êtes pratiquement arrivés à la fin du circuit des remparts, vous pouvez descendre à partir de la rampe qui porte Via Amiata ; en continuant tout droit, vous arrivez devant l’une des constructions les plus spectaculaires de la ville de Grosseto : la puissante tour appelée Cassero Senese. 

Il s’agit d’un avant-poste défensif construit en 1344 qui était relié autrefois à trois autres donjons. Pendant l’époque des Médicis, il fut agrandi et transformé en une véritable citadelle militaire avec les logements de la garnison, un hôpital, les entrepôts, la Chapelle de Sainte Barbara, une Place principale (Piazza d’Armi) avec son splendide puits octogonal. Cassero Senese devint ainsi un point central de la nouvelle infrastructure défensive de la ville érigée par la volonté des Grands-ducs de Toscane au XVIème siècle. 

On peut accéder à l’intérieur de Cassero Senese grâce à un monte-escalier mais la structure est ouverte exclusivement à l’occasion d’expositions et d’événements culturels.

Il suffit d’une petite déviation pour arriver à la place « Piazza della Palma », où l’on peut visiter le Musée d’Histoire Naturelle de la Maremme, un musée territorial consacré à l’environnement de la Toscane méridionale, avec des pièces, des reconstructions environnementales, des descriptions et des approfondissements. 

Le musée a été créé dans le but de documenter la réalité naturelle du territoire de la Maremme et de mener une action de sensibilisation du public envers les disciplines liées aux Sciences Naturelles. 

Il expose des collections de minéraux, roches, fossiles, animaux et végétaux, déposés dans des vitrines ou dans des reconstructions tridimensionnelles et il s’étend sur trois étages, dont  deux sont consacrés aux expositions et un est dédié aux activités muséales. 

La section dédiée aux sciences de la terre comprend la salle des minéraux, avec une collection de pièces provenant du Mont Amiata, des Collines Métallifères, d’autres zones de la Maremme et des zones limitrophes (Haut Latium et l’île d’Elbe), tandis que dans la salle de la paléontologie sont traités le rôle et l’importance des fossiles, pour ensuite reparcourir par grandes étapes la chronologie des événements caractérisant l’histoire naturelle du territoire de la Maremme.

Le musée est accessible aux fauteuils roulants.

En retournant devant Cassero Senese et en continuant de nouveau le long de Via Saffi (à gauche), vous arrivez à nouveau au début de Corso Carducci, d’où vous avez commencé le circuit le long des remparts.

En continuant le long de Corso Carducci, vous rencontrez l’église de Saint-Pierre, édifiée à l’époque du haut Moyen-Âge, le long de la portion de la Via Aurelia, une voie consulaire de la Rome antique, qui traversait le centre urbain, en suivant le parcours actuel de Corso Carducci. 

L’église de Saint-Pierre est caractérisée par son abside en pur style roman, à la forme semi-circulaire caractéristique ; les murs externes sont en pierre, certains blocs en travertin rompent agréablement la continuité du revêtement principal. La façade à double pente est d’origine jusqu’à environ 4,50 m de hauteur, avec le portail encadré de lésènes et les cavités en forme de losange, d’inspiration pisane, qui contenaient des céramiques aujourd’hui perdues ; plus haut, la fenêtre et les arcs sont dus aux grands travaux de restauration de 1911, qui sont probablement l’œuvre de Lorenzo Porciatti.

L’église n’est pas accessible.

À partir de Corso Carducci, prenez Via Cairoli, ici le revêtement de la chaussée constitué de dalles de pierre présente quelques difficultés également pour les appareils de mobilité électriques, tandis que pour les appareils de mobilité manuels, la présence de l’accompagnateur est conseillé. Le musée est accessible aux fauteuils roulants et il est possible d’aller aux étages supérieurs grâce à un ascenseur équipé. Il y a des toilettes accessibles avec l’aide d’un accompagnateur. Fondé en 1860 et transféré plusieurs fois, le musée est aujourd’hui situé à l’intérieur d’un palais du 19ème siècle qui fut le siège du Tribunal de Grosseto. 

Le Musée couvre toute l’histoire de la Maremme de la Préhistoire à la Civilisation Étrusque, de la conquête romaine au Moyen-Âge, jusqu’à l’époque moderne. À l’entrée du Musée, les visiteurs sont accueillis par une grande carte dessinée sur le sol, qui remonte à 1822 et qui représente la géographie de la Maremme de l’époque. 

Le Musée Archéologique et d’Art de la Maremme est disposé sur trois étages divisés en cinq sections avec un total de 40 salles. En sortant du Musée et en continuant Via Ginori, vous pouvez accéder au Jardin archéologique, qui a été restauré ; c’est un lieu en plein air où sont exposés des colonnes et des sarcophages d’époques étrusque et romaine, provenant des fouilles effectuées dans le hameau de Roselle. La présence de sentiers en béton rend la zone du jardin complètement accessible, même aux fauteuils roulants.

Près du jardin archéologique, nous rencontrons une autre « perle » de la ville de Grosseto, l’Église de Saint-François avec son beau cloître, au centre duquel se trouve le Puits de la Bufflonne. 

Ce nom curieux dérive d’une anecdote : une bufflonne, qui avait échappé à l’abattage auquel elle était destinée, entra dans le cloître de l’église et tomba dans l’énorme trou qui avait été creusé pour la construction du puits. 

L’Église de Saint-François a un style simple mais elle conserve l’une des œuvres les plus intéressantes de la Toscane : le célèbre Crucifix sur bois, qui est attribué à Guido di Graziana, de l’école siennoise (1278-1302). 

Il est possible d’entrer dans l’église en passant par le cloître auquel on accède par une rampe en acier placée à son entrée.

En retournant sur Corso Carducci, vous pouvez continuer en direction sud jusqu’à la cathédrale de Grosseto, dédiée au Patron de la ville, Saint Laurent, avec son élégante façade bichrome, en marbres blancs et rouges avec, au centre, une rosace raffinée. À l’intérieur, on peut admirer des œuvres d’art de grande valeur, comme les deux vitraux splendides du quinzième siècle, les fonts baptismaux (datant de 1470), le bénitier d’Antonio Fiderigi à gauche et d’Antonio Ghini à droite ; le tableau de la Madone des Grâces, fragment d’un tableau d’autel attribué au Siennois Matteo Di Giovanni. 

L’accès à la cathédrale est garanti par une rampe en pierre placée sur le côté de la cathédrale devant Piazza Dante, la porte d’accès présente un dénivelé d’environ 2cm que l’on peut passer facilement.

De l’autre côté de la Place, on remarque un Palais de style néogothique avec de clairs rappels à l’architecture typique du Moyen-Âge à Sienne ; il s’agit du Palais de la Province ou Palais Aldobrandeschi. Ce palais a été érigé en 1903, par l’architecte Lorenzo Porciatti, amateur de l’éclectisme qui caractérise le style néogothique. L’intérieur du bâtiment n’est pas accessible au public.

Bienvenue à

Grosseto

 

Une application Web, développée par la technologie Kimap, qui est née au cœur du projet GRITACCESS. Elle vous permet de voyager en toute sécurité et de manière autonome en fauteuil roulant dans les rues principales du centre historique de Grosseto.

Ici vous pouvez:

Connaître la praticabilité des routes

Localiser les attractions touristiques

Trouver les services dont vous avez besoin